Antoine Berjeaut, « Moving Cities », produced by Makaya Mc Craven

unnamed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Véritable pont entre les scènes de Paris et Chicago, Moving Cities rassemble le meilleur des deux mondes. Projet créé par le trompettiste Antoine Berjeaut et le batteur Makaya McCraven (aux côtés de Junius Paul, Julien Lourau…), Moving Cities est le symbole d’un jazz moderne en pleine révolution esthétique. Issu d’un laboratoire de création live développé par Berjeaut et McCraven, Moving Cities se déploie en écho à l’évolution des métropoles internationales, tiraillées entre des paradoxes où l’individu et le geste collectif occupent une place essentielle constamment en balance dans une géographie bouleversée.

Antoine Berjeaut (trompette), Julien Lourau (saxophone)

Arnaud Roulin (synthés), Guillaume Magne (guitare)

Lorenzo Bianchi Hoesch (live electronic), Makaya McCraven (batterie)

Junius Paul (basse), Matt Gold (guitare)


PR – Label – Management agencyDominique Trémouille – dom@iseecolors.fr
Damien Besançon – damien@iseecolors.fr
Manuel Figueres – manuel@iseecolors.fr

 

 

 

 

///////////////////////////

Past:

Antoine Berjeaut « WasteLand » feat. Mike Ladd

Berjeaut-1-669x272

 Antoine Berjeaut présente « WasteLand » son nouveau projet et brouille les pistes entre jazz contemporain, beat music, et electro
Sur le fil, la musique subtile se déroule librement, aux frontières de l’écriture et de l’improvisation collective, autour de textes inspirés de Mike Ladd.
Jeu de nuances, de timbres, rythmiques complexes et originales, ambiances cinématiques où se melent sons vintages, mélodies lumineuses et poésie, influencé tant par le jazz minimal de Paul Motian que les collages de Madlib, Flying Lotus ou Burial,

Dans un univers post-apocalyptique à la T.S. Eliott, WasteLand (littéralement la « Terre Vaine ») évoque un voyage imaginaire brumeux, quelque part dans le grand Est deserté, où l’on croise encore quelques aventuriers égarés pourtant remplis d’humanité, un road-trip chargé d’H(h?)istoires du début du siècle dernier…

Antoine Berjeaut : Comp, trompette, bugle, fx
Mike Ladd : vocal, MPC
Jozef Dumoulin : claviers
Fabrice Morau : batterie
Stephane Kerecki : contrebasse
+invité sur le disque Julien Lourau : sax
Références scéniques:
Jazz à Vienne / Sons d’hiver, Ivry / Jazz d’Or Berlin / Jazz d’Or Strasbourg / Festival
Meteo, Mulhouse / Atelier du Plateau, Paris XIX / Sunset /Résidence Musiques au
Comptoir 94 / Jazz Club d’Yvan Amar, France musique/ Summertime d’Elsa
Boublil, France Inter…